virucide

Comment faire le meilleur choix d’un désinfectant pour votre établissement ?

Le virus qui cause le COVID-19 peut se poser sur des surfaces. Il est possible que des personnes soient infectées si elles touchent ces surfaces et se touchent ensuite le nez, la bouche ou les yeux. Dans la plupart des situations, le risque d’infection par contact avec une surface est faible. Le moyen le plus sûr de prévenir l’infection par les surfaces est de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou d’utiliser un désinfectant pour les mains à base d’alcool. Le nettoyage et la désinfection des surfaces peuvent également réduire le risque d’infection.

Pourquoi désinfecter ?

Presque tous les environnements de la planète contiennent des bactéries et des micro-organismes. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que sur un pouce carré de peau humaine, il y a plus de 600 000 bactéries. La plupart des bactéries sont inoffensives pour l’homme. Mais les organismes qui provoquent des maladies – appelés pathogènes – peuvent être dangereux, voire mortels. L’une des maladies les plus contagieuses et les plus dangereuses de l’histoire récente est le COVID-19, causé par le virus SRAS-CoV-2. C’est la norme EN 14476 qui va s’appliquer pour lutter contre le Covid-19.
L’utilisation systématique des bons types de désinfectants ‘virucides’ sur les surfaces de votre établissement est essentielle pour prévenir la propagation de maladies telles que le COVID, l’influenza (grippe) et le rhume. Comme il existe de nombreux types de désinfectants sur le marché, il est important de comprendre leur fonctionnement afin de prendre une décision éclairée sur la meilleure façon de désinfecter et de protéger les occupants de votre établissement.

Comment fonctionnent les désinfectants ?

Les désinfectants sont des agents chimiques appliqués sur des objets non vivants afin de détruire les bactéries, les virus, les champignons, les moisissures ou les champignons vivant sur ces objets. Par définition, .l’ingrédient actif » de chaque formule désinfectante est ce qui tue les agents pathogènes, généralement en perturbant ou en endommageant leurs cellules. Les ingrédients actifs sont généralement assistés par d’autres ingrédients aux objectifs variés. Par exemple, des agents tensioactifs peuvent être ajoutés à une formule désinfectante pour assurer un mouillage constant sur une surface ou pour faciliter le nettoyage.

Ce qu’il faut considérer lors du choix de votre désinfectant

Vous devez tenir compte de quatre éléments principaux lorsque vous choisissez un désinfectant qui répondra le mieux aux besoins de votre établissement. En répondant à ces questions, vous disposerez d’un cadre qui vous aidera à déterminer le ou les meilleurs produits à utiliser dans votre établissement.

1. Efficacité

Le désinfectant tue-t-il les microbes et les agents pathogènes qui sont les plus préoccupants dans votre établissement ? Par exemple, vous pouvez être très préoccupé par le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM). Certains désinfectants sont très efficaces contre cette bactérie. L’efficacité d’un virucide contre un agent pathogène est définie par des normes européennes qui se présentent sous la forme EN XXXX.
l’AFNOR permet d’animer et coordonner l’élaboration des normes, d’homologuer les normes.
N’oubliez pas que les agents pathogènes peuvent avoir plusieurs souches, et que les désinfectants sont certifiés pour des souches spécifiques. En fonction de votre secteur d’activité et du type d’établissement (soins de santé, éducation, soins de longue durée, hôtellerie), vous aurez des besoins et des exigences différents.

2. Temps de destruction

À quelle vitesse un produit désinfectant tue-t-il un pathogène spécifique ? Le produit maintient-il les surfaces visiblement humides afin de respecter ces temps de destruction ? Encore une fois, les formules désinfectantes sont enregistrées pour tuer des agents pathogènes spécifiques dans un laps de temps donné, et elles doivent rester humides sur une surface pendant toute la durée de leur action. Une durée de 30 secondes à 5 minutes est un temps d’action typique. Si un désinfectant a besoin de 10 minutes, assurez-vous qu’il restera effectivement humide aussi longtemps. Les désinfectants à base d’alcool peuvent très bien s’évaporer avant le temps de contact requis.

3. Sécurité

Le produit est-il sûr pour les personnes et pour les surfaces sur lesquelles il est appliqué ? Certaines catégories de désinfectants sont toxiques, certains tachent, d’autres sont corrosifs, d’autres encore ont une odeur indésirable. Vérifiez les indices de toxicité et d’inflammabilité des produits, ainsi que les recommandations en matière d’équipement de protection individuelle pour les désinfectants que vous appliquez. Assurez-vous qu’un désinfectant n’endommagera pas les surfaces auxquelles il est destiné.

4. Facilité d’utilisation

Les étapes requises pour utiliser un désinfectant donné sont-elles pratiques pour votre établissement ? Certaines applications nécessitent plusieurs étapes qui ne sont pas toujours réalisables. La dureté de l’eau est un facteur qui peut avoir une incidence sur l’efficacité de certaines formules de désinfection.
Le tri des informations sur les différents types de désinfectants prend du temps, mais c’est une étape essentielle pour s’assurer que vous prenez la meilleure décision d’entretien pour votre établissement. Le fait d’avoir les bons produits à portée de main ainsi qu’un plan solide pour prévenir les maladies et les infections vous épargnera des efforts et des dépenses ultérieures, et vous apportera une plus grande tranquillité d’esprit, à vous, à votre personnel et aux visiteurs qui franchissent vos portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.